Newsletter

Accueil > Accueil > La crise des opiacés : quelles solutions et avec quels effets ?

La crise des opiacés : quelles solutions et avec quels effets ?


En réaction à l’augmentation constante d’overdoses mortelles d’opiacés observée ces dernières années, de nombreux états américains ont adopté des lois favorisant l’accès à la naloxone et/ou des lois protégeant les bons samaritains secourant les victimes d’overdose. Bien que l’adoption de ces lois soit relativement récente, des chercheurs et praticiens américains ont cherché à en évaluer l’efficacité à partir de l’exploitation de banques de données et d’enquêtes nationales. Ils ont publié le fruit de leurs recherches dans un article paru ce mois-ci dans la revue Addictive Behaviors. Quels en sont les résultats principaux ? L’incidence des overdoses mortelles d’opiacés est 14 et 15% plus faible, respectivement, dans les états ayant adopté une loi favorisant l’accès à la naloxone et dans ceux ayant adopté une loi sur les bons samaritains. Par ailleurs, ces lois semblent bénéficier plus particulièrement à des populations ayant peu ou pas d’accès aux services de réduction des risques (e.g., Afro-Américains, Hispaniques). Par contre, aucune augmentation significative de la consommation d’opiacés n’est observée après l’adoption de ces lois. Les auteurs en concluent que ces lois devraient être considérées comme des éléments essentiels dans l’arsenal des mesures à prendre pour faire face à la crise des opiacés.

Pour lire l’article dans son entièreté, contactez-nous.