Newsletter

Accueil > Accueil > De l’utilité de l’analyse de produits psychotropes comme outil de Réduction des Risques : résumé d’une étude menée à Vancouver

De l’utilité de l’analyse de produits psychotropes comme outil de Réduction des Risques : résumé d’une étude menée à Vancouver


Tout comme les Etats-Unis, le Canada est touché par la crise des opiacés. En Colombie britannique, 1.449 overdoses mortelles ont été dénombrées en 2017, ce qui correspond à un taux de mortalité de 30.1 (vs 6.2 pour les accidents mortels de la route) par 100.000 habitants. Bien que les causes de cette crise soient multiples, l’ingestion de produits psychotropes frelatés au fentanyl semble jouer un rôle prépondérant.

Un outil de Réduction des Risques particulièrement intéressant pour faire face à cette crise est le testing. Le testing permet aux usager.ère.s de drogues (UD) de connaître la composition exacte de leurs produits et de recevoir des conseils de réduction des risques. Dans un article publié récemment dans la revue Drug and Alcohol, des chercheur.e.s présentent les résultats d’un projet pilote de testing mis en place dans deux salles de consommation du centre-ville de Vancouver.

De l’analyse par spectroscopie infrarouge et bandelettes réactives au fentanyl de 1.714 échantillons, il ressort que seulement 18% des échantillons annoncés comme étant de l’héroïne en contenait, alors que 91% contenaient du fentanyl. Bien que le taux de concordance fût plus élevé pour les échantillons d’amphétamine et de cocaïne, 6% des premiers et 2% des seconds contenaient du fentanyl.

Deux limites à la généralisation de ces résultats doivent cependant être signalées : le nombre d’échantillons analysés ne correspondait qu’à 2% du nombre total de fréquentations des salles de consommation et la vaste majorité des échantillons analysés était sous forme de poudre.

Egalement intéressant, le nombre de produits analysés était moins élevé quand la spectroscopie infrarouge n’était pas disponible. Les UD semble en effet particulièrement attiré.e.s par la richesse des résultats fournis par cette technique. Ces résultats mettent clairement en évidence le potentiel du testing dans la lutte contre les conséquences dévastatrices de la crise de opiacés.